La chaleur haut perchée

Pour agrandir l’atelier et le show-room et élargir l’espace bureau, une extension architecuralement attayante a été réalisé au garage Porsche existant au centre-ville de Berne. Étant donné que l’espace dispo-nible était modeste, il a fallu trouver une idée créative pour la mise en place des pompes à chaleur.

Une emplacement exceptionnel pour des conditions exigeantes

«L’idée de ne pas implanter les pompes à chaleur au sol mais quasiment au plafond n’était certes pas évidente. Mais l’architecte et l’ingénieur en sont rapidement parvenus à la conclusion que c’était la meilleure solution pour le garage, précise Christoph Schmutz, conseiller technique chez STIEBEL ELTRON. Un avant-corps capable d’accueillir deux pompes à chaleur de la série WPL 18 E audessus de l’atelier a par conséquent été édifié. Les appareils compacts atteignent une meilleure efficacité grâce au branchement en cascade, garantissent une plus grande fiabilité opérationnelle, sont plus silencieux et plus flexibles en termes d’installation que les grandes machines. Les conduits d’air peuvent être implantés au-dessus, ce qui laisse une plus grande marge de manœuvre latérale pour le montage. «L’implantation n’a certes pas été un jeu d’enfant», précise Schmutz. «Mais le fait d’avoir pu résoudre cette mission complexe à l’entière satisfaction du client démontre une fois de plus la flexibilité d’utilisation de notre gamme de produits.»

Branchement en cascade de pompes à chaleur

Lors d’un branchement en cascade, les pompes à chaleur sont associées de manière à pouvoir adapter avec souplesse la puissance aux besoins calorifiques respectifs. Ceci est avantageux en présence d’un besoin calorifique plus élevé, comme cela est le cas dans les grands bâtiments. Parce que les plus petites pompes à chaleur disposent aujourd’hui d’une modulation de la puissance calorifique grâce à la technologie à Inverter. En cas de fluctuation des besoins, la puissance de la pompe à chaleur ne peut plus uniquement être régulée via le compresseur. Dans le cas d’un branchement en cascade, un ou plusieurs appareils fournissent l’alimentation de base en chaleur, les appareils supplémentaires étant utilisés pour couvrir les pics de consommation. Cela permet de nouveau une modulation de la puissance, améliorant ainsi le coefficient de performance annuel et l’efficacité du système.

Mais il n’y a pas que la puissance calorifique qui est plus efficace avec un branchement en cascade. Les systèmes bénéficient généralement d’une plus grande fiabilité de fonctionnement, sont plus flexibles, permettent le montage dans un encombrement réduit et s’avèrent de surcroît plus silencieux que les grandes machines.