Un week-end en compagnie de Johnny Däpp

Heureux quiconque atteignait les sommets d’Arosa le vendredi matin. Quelques privilégiés du groupe Stiebel Eltron ont été accueillis sous un soleil radieux et avec un panorama à couper le souffle. Cependant, il n’était rapidement plus question de prendre du plaisir sur les pistes – la neige ayant payé un lourd tribut aux températures printanières. Mais ce n’est pas une raison de perdre sa bonne humeur - L’après-ski apporte aussi ses joies par beau temps.

Le soir, place au grand rassemblement au bar de l’hôtel. La bonne vingtaine de participants formait un groupe plutôt éclectique. Au sein duquel les employés du service client sur avaient nettement pris le dessus. La sortie à la Pizzeria Grottino qui a suivi était une première tradition pour les „récidivistes“. L'atmosphère décontractée s’est rapidement imposée comme une évidence et avec la perspective d’un samedi pluvieux, la prolongation joyeuse dans un bar ou un club fut la conséquence logique.

Le lendemain a malheureusement tenu toutes ses promesses. C’est ainsi que l’offre de spa à l’hôtel a été utilisée de manière bien plus intense que les pistes de ski par les participants de Stiebel Eltron. Si de petits groupes se sont constitués de ce fait – il y avait apparemment suffisamment d’histoires à raconter le soir lors de la fondue à la «Tschuggenhütte». L’une ou l’autre anecdote nous fera d’ailleurs encore rire longtemps. Et il restera vraisemblablement ce tube inoubliable, jusqu’à ce que nous nous retrouvions de nouveau l'année prochaine  – pour le ski … „Däpp Däpp Däpp Johnny Däpp Däpp“…