Installations techniques du bâtiment du futur

Le changement climatique est un processus continu qui fait non seulement fondre les glaciers, mais qui se traduit généralement par des hivers plus chauds, des étés plus secs et des pluies abondantes plus fréquentes. Nous devons nous adapter à ces changements - tôt ou tard. Peter Waldburger, l’expert en technologie de STIEBEL ELTRON, explique les effets que cela aura sur notre comportement et sur les installations techniques du bâtiment de demain.

Peter Waldburger, l’expert en technologie de STIEBEL ELTRON

Les hivers sont de plus en plus doux, les étés de plus en plus chauds. Qu’est-ce que cela signifie pour les installations techniques du bâtiment?

Les installations techniques du bâtiment ont pour vocation de veiller à ce que l’ambiance dans les locaux soit agréable. En été, l’ombrage deviendra plus important, surtout dans le cas de l’architecture moderne en verre. En outre, il sera sans doute nécessaire de refroidir davantage pendant la saison chaude. La pompe à chaleur est également la solution technique idéale, car elle peut prendre en charge le chauffage et le refroidissement. En effet, c’est le seul système de chauffage à disposer d’un principe d’inversion. En été, l’eau fraîche peut être acheminée via le chauffage par le sol ou via un système TABS (activation du noyau de béton), qui refroidit les sols et donc les pièces.

Etant donné que les matériaux d’isolation sont de plus en plus performants, il faut de moins en moins d’énergie pour le chauffage. En effet, plus l’isolation d’un bâtiment est bonne, moins il y a de pertes d’énergie.

À l’avenir, la préparation de l’eau chaude consommera proportionnellement plus d’énergie, car les exigences en la matière ne diminueront pas.

Les installations techniques du bâtiment sont-elles prêtes à relever les défis futurs ou devront-elles se perfectionner davantage?

L’automatisation des bâtiments et la technique de régulation sont les facteurs clés. Grâce à la mise en réseau numérique et à la gestion intelligente, l’efficacité énergétique peut être optimisée davantage.

Le défi consistera à gérer l’énergie, en équilibrant judicieusement différentes sources d’énergie (photovoltaïque, rejets de chaleur) et différentes sources de consommation (eau chaude, chauffage, e-mobilité). Afin de pouvoir utiliser l’énergie de manière optimale, la combinaison d’un système photovoltaïque avec une pompe à chaleur est par exemple idéale dans les petits bâtiments. Dans les systèmes plus importants, on peut obtenir de bons résultats en récupérant les rejets de chaleur. Les établissements scolaires, par exemple, ont une forte demande en eau chaude - ici, la préparation de l’eau chaude sanitaire par une pompe à chaleur associée à un système de thermie solaire ou photovoltaïque présente un grand intérêt.

Avec les révisions des lois cantonales sur l’énergie, l’accent a également été mis sur les rénovations des systèmes de chauffage. Quels sont à votre avis les avantages les plus importants d’une pompe à chaleur par rapport aux systèmes de chauffage à combustibles fossiles?

En principe, les coûts d’investissement pour une pompe à chaleur sont un peu plus élevés que pour le chauffage au fioul ou au gaz, mais les coûts d’exploitation sont nettement inférieurs. Sur l’ensemble de son cycle de vie, une pompe à chaleur sera économiquement plus avantageuse qu’un système de chauffage au fioul. En termes d’économies de CO2, une pompe à chaleur est rentable dès sa mise en service. Nous aimerions également mentionner la suppression de la cave à fioul, qui peut souvent être transformée en salle de loisirs ou encore en sauna.

La pompe à chaleur - le système chauffage qui sait aussi refroidir

En termes d’efficacité énergétique, les pompes à chaleur ont un avantage certain: elles permettent de générer jusqu’à quatre kilowattheures de chaleur à partir d’un kilowattheure d’électricité. Avec les systèmes de chauffage au gaz et au fioul, on obtient seulement env. 0,95 kW/h. Il est également possible de parvenir à de bons résultats en optimisant la consommation du courant autoproduit. A cet effet, les systèmes de régulation doivent disposer des interfaces appropriées. L’électricité autoproduite par le système photovoltaïque sera idéalement utilisée pour l’eau chaude, le chauffage et l’électromobilité. Comme nous l’avons déjà mentionné, une pompe à chaleur peut refroidir en été - même gratuitement en présence d’un système photovoltaïque. Un système de chauffage à combustible fossile ne peut pas le faire.

Pompes à chaleur