Historique

De 1978 à aujourd'hui

A la fin des années 70, les «énergies renouvelables» sont un thème courant en Suisse. Aussi, STIEBEL ELTRON franchit la frontière et prend pied dans le petit pays qu'est la Suisse. En Allemagne, la pompe à chaleur peine à s'imposer, raison pour laquelle l'entreprise envisage même d'arrêter de nouveau la production. L'acceptation est bien meilleure ici, ce qui fait que l'on décide d'attendre. Avec le tournant énergétique et le souhait de s'affranchir des combustibles fossiles, le marché des pompes à chaleur devient également attractif dans d'autres pays. STIEBEL ELTRON se fait un nom en qualité de fabricant leader dans ce segment. L'entreprise se démarque de ses concurrents par la production d'appareils innovants d'un niveau de qualité optimal issus du département interne de recherche et développement à Holzminden DE.

Vue aérienne église de Muttenz, siège social, fondation de STIEBEL ELTRON Suisse
A Muttenz, où tout commence

Fondation de l'entreprise à Muttenz

La société Stiebel Eltron Suisse ayant son siège à Muttenz est fondée en 1978. Ce site offre un espace bureaux limité et un mini-entrepôt. Les premiers vendeurs sont embauchés. Une gamme très diversifiée de produits proposés (appareils ménagers, lave-vaisselle, principalement des produits du secteur solaire). À cette époque, l'entreprise enregistre des pertes.

Urs Gräflein, ancien directeur de STIEBEL ELTRON Suisse
Urs Gräflein est le premier directeur en Suisse

Une direction autonome

En 1981, Urs Gräflein est embauché en tant que directeur. STIEBEL ELTRON AG Suisse emploie à cette époque 11 salariés.

Son premier acte à la tête de l'entreprise: il remplit de camions avec les différents produits de la gamme et les renvoie à Holzminden. Gräflein  veut se concentrer sur  le secteur d'activité des pompes à chaleur.

Plus de 100 pompes à chaleur sont vendues au cours de cette année.  La société réalise ainsi un chiffre d'affaires d'env. 2 Mio.  L'entreprise est toujours dans le rouge.

STIEBEL ELTRON, Historique, jeunes pousses en croissance
La croissance permet d'afficher un bilan positif

Une croissance tangible

En 1983, l'entreprise emploie 20 salariés. 228 pompes à chaleur sont vendues. Cela permet pour la première fois d'afficher un bilan positif. Des locaux de stockage plus grands sont loués dans les anciennes usines Firestone de Pratteln.

Ancien siège de STIEBEL ELTRON Suisse à Pratteln
L'ancien siège social de l'entreprise à Pratteln

Déménagement à Pratteln

En 1995, le siège social de l'entreprise est transféré à Pratteln, ainsi les bureaux et l'entrepôt sont de nouveau réunis. Le volume des commandes a connu une ascension fulgurante et ceci n'est plus gérable avec des bâtiments de stockage détachés.

Plus de 700 pompes à chaleur sont vendues par an.  Afin d'économiser des coûts, on demande pour la première fois un permis pour un projet de construction propre. Celui-ci est cependant encore refusé.

Paul Stalder, Directeur de STIEBEL ELTRON Suisse
Paul Stalder prend la direction de l'entreprise

Changement au sein de la direction

En 2005, Urs Gräflein part en retraite et confie les affaires de la société à Paul Stalder.

STIEBEL ELTRON réalise entre-temps un chiffre d'affaires annuel de 23 millions de Francs en Suisse.

 

Techniciens de maintenance STIEBEL ELTRON Suisse debout devant les véhicules d'intervention
Les techniciens de maintenance de STIEBEL ELTRON AG

Mise en place d'un service client interne

En 2006, on répond aux besoins du marché en mettant en place un service client interne.

Composée d'un seu homme au départ, l'équipe est entre-temps devenue un secteur d'activité à part entière avec  un effectif de 45 personnes.

La direction au coup de bêche pour le bâtiment de l'entreprise STIEBEL ELTRON Suisse à Lupfig, ENERGY CAMPUS, Minergie-P
Le coup de bêche est donné le 09.09.11

Coup d'envoi de la planification d'un bâtiment propre à l'entreprise

2007 La croissances perdues et les effectifs augmentent en conséquence. Le manque d'espace à Pratteln est de plus en plus marquant. L'Allemagne accorde enfin l'autorisation de construire un siège propre à l'entreprise. 

L'entreprise achète 6.000 m² de terrain à bâtir dans la  commune de Lupfig idéalement située.  Le 9 septembre 2011, le premier coup de bêche est enfin donné.

STIEBEL ELTRON Suisse, siège social à Lupfig, ENERGY CAMPUS, standard Minergie-P
STIEBEL ELTRON construit son propre centre de compétence dédié aux énergies renouvelables

Objectif atteint: L'ENERGY CAMPUS à Lupfig prêt pour l'emménagement

2012 Au mois d'octobre, le grand moment est arrivé, le nouveau siège de l'entreprise est achevé.

40 collaboratrices et collaborateurs emménagent dans le nouveau centre de compétences dédié aux énergies renouvelables à Lupfig.  En outre, plus de 30 conseillers et techniciens de maintenance interviennent sur le terrain.

En savoir plus sur l'ENERGY CAMPUS
Flotte de véhicules STIEBEL ELTRON Suisse, véhicules des techniciens de maintenance et équipes de spécialistes, PL
STIEBEL ELTRON arbore un nouveau design

Nouvelle flotte de véhicules

2015 STIEBEL ELTRON affiche un nouveau visage non seulement avec le siège social, mais également sur les routes. La flotte des techniciens de maintenance ainsi que les véhicules des équipes de spécialistes arborent un nouveau design.

De plus, STIEBEL ELTRON intervient désormais dans toute la Suissen et  on peut aussi croiser un poids-lourd aux couleurs de l'entreprise.

La nouvelle direction de STIEBEL ELTRON AG
La nouvelle direction de STIEBEL ELTRON AG

Extension de l'organe de direction

2016 marque la prise de fonction de la nouvelle direction. Paul Stalder est maintenu dans ses fonctions de CEO et de directeur commercial. Le trio à la tête de STIEBEL ELTRON AG se compose depuis 2016 en outre du directeur du service client, Patrick Drack, ainsi que du nouveau directeur des services internes, Martin Hartmann.